Elif Tepe

Elif Tepe

Originaire de la banlieue parisienne, Elif a tout d’abord étudié la flûte traversière dans les conservatoires avant de commencer le piano qui a déclenché sa passion pour la musique.

Dans un environnement classique, elle étudie principalement ce répertoire et va également poursuivre des études en musique ancienne sur instruments d’époque. Elle est très vite attirée par d’autres styles musicaux qu’elle abordera plus tard, s’initiant à l’improvisation jazz et aux musiques traditionnelles (française, brésilienne, des balkans, turques…).

Aujourd’hui enseignante dans les écoles de musique – son autre passion –, Elif a l’expérience de la musique de chambre, des orchestres et des « bœufs trad ».

Rappelée par ses racines et sa vie menée à Istanbul pendant un an, cette musicienne touche à tout, insatiable de nouveauté, décide d’aborder les musiques populaires turques via l’apprentissage en autodidacte du chant, et se lance dans l’aventure des Böreck.